Une scoute pour rajeunir le Conseil fédéral

Communiqué de presse 22.08.2019

La Fédération Suisse des Parlements des Jeunes FSPJ a rendu visite à la conseillère fédérale Viola Amherd pour lui remettre en main propre son portrait rajeuni et relooké. Ce portrait s’inscrit dans le cadre de la campagne « Rajeunis la politique suisse » de la FSPJ, qui vise à sensibiliser les jeunes à l’engagement dans un parlement des jeunes. 

Viola Amherd a reçu la FSPJ au Palais fédéral le 22 août 2019 pour la remise en main propre de son portrait rajeuni. Depuis 2014, la FSPJ exploite le filon du rajeunissement avec sa campagne impertinente afin d’encourager les jeunes à s’engager davantage en politique pour défendre leurs propres intérêts. De plus, la campagne réalisée par l’agence Ruf Lanz souligne avec humour la distance qui sépare habituellement la politique et les jeunes. Il existe toutefois déjà une base solide de jeunes très engagé-e-s, comme l’explique Patrizia Nideröst, Cheffe du domaine Parlements des Jeunes : « Plus de 1000 jeunes sont engagé-e-s au sein de parlements des jeunes dans toute la Suisse. Les parlements des jeunes sont des structures qui ont fait leurs preuves en matière de participation politique des jeunes et proposent des opportunités de carrière attractives en politique. »

Les parlements des jeunes comme tremplin pour la politique

En sont la preuve les près de 80 parlements des jeunes présents en Suisse, qui mènent chacun leurs propres projets, font entendre leurs souhaits au cours du processus politique et constituent des interlocuteurs importants pour les autorités et la politique en ce qui concerne les sujets liés aux jeunes. D’après Patrizia Nideröst, la FSPJ, en tant que centre de compétences politiquement neutre, souhaite toutefois apporter à encore plus de jeunes les qualifications nécessaires pour s’impliquer au niveau politique. « Par son travail, la FSPJ souhaite jouer un rôle important dans l’encouragement à long terme de la relève au sein du système politique », ajoute Patrizia Nideröst. Toutefois, pour répondre aux différents intérêts des jeunes, il est également nécessaire, selon elle, d’avoir différentes mesures car l’entrée en politique se fait différemment pour chacun-e.

De nombreuses voies mènent à la politique

La conseillère fédérale a également confirmé les multiples formes que peut prendre l’entrée en politique. La conseillère fédérale a, par exemple, déclaré à ce sujet : « Mes parents avaient une entreprise de taille moyenne, ce qui a, rétrospectivement, influencé beaucoup de mes choix. Je me suis intéressée très tôt à la chose politique, et je ne peux qu'encourager les jeunes à se lancer! ». Et elle a ajouté : « Il est important que les jeunes femmes et les jeunes hommes s'engagent. Et cela, quelles que soient leurs orientations politiques. Partant de leurs passions et affinités, ils s'apercevront finalement qu'ils peuvent s'intéresser à des domaines très variés de la vie publique. »


Contact

Personne de contact

Sheila Glasz

Responsable Communication

Tel. +41 31 384 08 02

E-Mail