Fédération Suisse des Parlements des Jeunes

La FSPJ est le centre de compétences politiquement neutre pour la participation politique et l’éducation civique des jeunes et jeunes adultes.

Avec les offres youpa, la FSPJ soutient les parlements, conseils et commissions des jeunes en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein, et en encourage la création. En outre, grâce au programme easyvote et au projet engage.ch les jeunes ont ainsil’occasion de découvrir leurs droits et devoirs civiques, ce qui leur permet d’être capables d’apporter des idées nouvelles et innovantes ainsi que d’éventuelles solutions. 

Toutes les activités de la FSPJ sont placées sous la devise « Par les jeunes pour les jeunes ». 

Updating

Notre newsletter « Updating » pour le mois de septembre est maintenant disponible.

ici

s'abonner

Offre d'emploi : Collaborateur-trice projet de formation Jeunesse + politique 80 %

News 17.10.2018

La FSPJ soutient avec ces offres youpa les parlements et conseils des jeunes existants en Suisse et au Liechtenstein et accompagne la création de nouveaux parlements et conseils de jeunes. Ses activités visent à promouvoir les parlements des jeunes et à encourager la participation politique des jeunes grâce à des offres comme easyvote et engage.ch. Pour le domaine Parlements des Jeunes nous cherchons un-e Collaborateur-trice projet de formation Jeunesse + politique.

plus...

Taux d’acitivté

80 %

Début de contrat

Début novembre 2018 ou à convenir

Lieu de travail

Centre de Berne

Tes tâches

Tu soutiendras la responsable du domaine Parlements des Jeunes dans le cadre de la mise en place de la nouvelle offre de formation Jeunesse + politique. Cette offre s’adresse aux jeunes et aux jeunes adultes qui s’engagent bénévolement à une fonction dirigeante en politique. Elle doit ainsi permettre de soutenir dans leur travail des jeunes parlementaires et des jeunes issu-e-s de jeunesses de partis ainsi que d’organisations de jeunesse.

Description du poste

 

Conférence des Parlements des Jeunes à Neuchâtel: Une jeunesse libre et unie

News PJ 21.10.2018

Du 26 au 28 octobre, quelque 180 jeunes venant de toute la Suisse et de l’étranger se réuniront à l'occasion de la Conférence des Parlements des Jeunes CPJ qui se tiendra à Neuchâtel. Organisée par la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes FSPJ et le Parlement des Jeunes de la Ville de Neuchâtel (PJNE), la manifestation a pour mot d’ordre « une jeunesse libre et unie ».

plus...

À l’image de son mot d’ordre, la CPJ réunira des jeunes engagé-e-s en politique venant de toute la Suisse et d'Europe lors du dernier week-end d’octobre. Outre les 140 jeunes issu-e-s de 34 parlements des jeunes suisses (PJ), les organisateurs de cette édition accueilleront 24 participant-e-s issu-e-s de six parlements des jeunes étrangers.


La CPJ de cette année sera officiellement ouverte par les deux conseillers aux États neuchâtelois Didier Berberat (PS) et Raphaël Comte (PLR). Ils ne seront cependant pas les seul-e-s politicien-ne-s de renom à être présent-e-s ; le Speed Debating qui aura lieu le samedi réunira des politiciens et politiciennes locaux et fédéraux tels que la conseillère nationale PLR Isabelle Moret, le président des verts’libéraux du canton de Vaud François Pointet ou encore le président des jeunes libéraux radicaux Neuchâtelois  Nicolas Jutzet.
Un programme très divers est au menu de la CPJ : workshops, Speed Debatings sur 13 thèmes d'actualité et excursions dans la ville et la région de Neuchâtel notamment. 

communiqué de presse

Workshop sur la visualisation des données

FPP 16.10.2018

À quel niveau les jeunes se différencient-ils et elles les un-e-s des autres en ce qui concerne leur participation politique ? Qu’attendent-ils et elles de l’éducation civique ? Afin de répondre, entre autres, à ces questions au moyen de représentations graphiques, nous tiendrons les 16 et 17 novembre 2018 un workshop sur la visualisation des données avec Clau Dermont, de l’Université de Berne. Les connaissances aquises à cette occasion peuvent être utiles dans la recherche et la communication. Intéressé-e (délai d’inscription : 2 novembre 2018, langue du cours : allemand) ?

Nouveau visage au bureau

News PJ 08.10.2018

Nous sommes heureux d’accueillir Seraina Petersen en tant que responsable Mise en réseau Parlements des Jeunes au sein de l’équipe FSPJ ! Elle sera en charge de l’organisation de la Conférence des Parlements des Jeunes CPJ ainsi que de l’Assemblée des Délégué-e-s (AD).

Jeunesses de partis et parlements des jeunes s’engagent en faveur d’un renforcement de l’éducation civique

FPP 06.10.2018

La Soirée Politique organisée par la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes FSPJ a, aujourd’hui, fourni une occasion aux parlements des jeunes cantonaux et aux jeunesses de partis d’échanger des idées dans le but de renforcer l’éducation civique. Environ 50 jeunes et jeunes adultes intéressés par la problématique se sont réunis à ces fins à Berne. Ils ont ainsi pu discuter de la manière concrète de conférer davantage d’importance à l’éducation civique dans les différents cantons du pays. Toutes les personnes présentes se sont accordées à dire qu’il était nécessaire et urgent de donner un meilleur statut à l’éducation civique dans les écoles. Le transfert de connaissances et de compétences dans ce domaine conduit les jeunes à prendre conscience de leur devoir politique de citoyen et permet de maintenir le système politique suisse à long terme.

plus...

Par leur travail en politique, les jeunesses de partis et les parlements des jeunes cantonaux s’investissent sans cesse en faveur d’un renforcement de l’éducation civique. La première Soirée Politique de la FSPJ s’est tenue le 6 octobre 2018 à Berne. Cet événement d’échange avait pour objectif de donner aux jeunes s’investissant en faveur d’une amélioration de l’éducation civique une occasion de discuter de leurs idées hors de leur propre canton ou du parti auquel ils s’identifient. Les participants et participantes ont ainsi eu la possibilité de discuter lors de tables rondes organisées durant le souper, à la suite d’exposés présentés par plusieurs oratrices issues du domaine de la recherche ou étant membres des autorités : elles ont donné un aperçu de l’évolution de l’éducation civique en Suisse (Stefanie Marolf, PHZH), de la démarche en place dans un canton bilingue (Carole Angéloz, canton de Fribourg) et de sondages d’opinion menés sur ce thème auprès de la population et en particulier auprès de jeunes (Cloé Jans, institut de recherche gfs.bern).

L’importante valeur ajoutée de l’éducation civique prouvée par la recherche

En Suisse, bien que les citoyens et citoyennes aient une grande responsabilité politique en raison du système de démocratie directe et de milice politique en place, les connaissances et les compétences politiques ne sont que relativement peu encouragées à l’école. Seuls quelques cantons offrent une éducation civique dans l’enseignement scolaire, pourtant, il est essentiel de transmettre ces connaissances et compétences afin de maintenir le système politique de Suisse sur le long terme. Encourager l’éducation civique est largement considéré comme un élément de réforme essentiel pour le système politique suisse. C’est ce que montre une étude menée en 2014 par l’institut de recherche gfs.bern. Les jeunes également accordent une grande importance à l’éducation civique. Selon le Moniteur politique easyvote 2017, deux tiers des écoliers et écolières du degré secondaire II considère l’éducation civique comme un élément central. 

Décisions encourageantes des cantons d’Argovie et du Tessin

En Suisse, ce sont avant tout les cantons qui décident de la politique éducative et, par conséquent, également de l’éducation civique. Il est dès lors indispensable de discuter avec les cantons afin que ceux-ci prennent des mesures si l’on veut renforcer l’éducation civique. Les participants et participantes à la Soirée Politique ont suivi cette approche : durant le souper offert par la fondation StrategieDialog21, les jeunes politiciens et politiciennes et les jeunes parlementaires ont discuté de la manière de renforcer l’éducation civique dans leur propre canton. Déposer des interventions parlementaires ou des initiatives populaires sont un moyen d’y parvenir. Les cantons d’Argovie et du Tessin montrent justement que c’est possible : une matière scolaire relative à l’éducation civique y a été introduite suite à la récente décision du peuple ou du gouvernement.


Contact: Maurus Blumenthal, directeur de la FSPJ, maurus.blumenthal @ dsj.ch, +41 (0)79 394 52 86

Matériel de cours d’easyvote-school : désormais aussi disponible pour les écolier-ère-s tessinois-es

News 05.10.2018

Nombre de jeunes sont soit dépassé-e-s par le langage politique, soit s’intéressent trop peu à la démocratie suisse. La FSPJ aimerait changer cela au moyen d’easyvote-school : cette offre variée et adaptée aux jeunes permet aux enseignant-e-s de promouvoir l’éducation civique et l’engagement social au-delà de l’école. À travers différents modules, easyvote-school propose aux enseignant-e-s du secondaire II une offre concrète sous la forme de matériel de cours actuel, multimédia et neutre portant sur des sujets politiques. Le projet a également été lancé avec succès dans le canton du Tessin, à l’occasion des prochaines votations.

Postes vacants

Être informé 1x par mois

S'abonner à l'Updating
*Champ obligatoire

Vous pouvez vous désabonner à tout moment de la newsletter.