Conférence Civic Tech

Dans le cadre des Conférences Civic Tech 2021-2023, la FSPJ se consacre à réunir les représentant-e-s des communes et les acteur-trice-s du secteur de la Civic Tech. L’accent est mis sur le transfert de connaissances sur les multiples possibilités de la Civic Tech et donc sur la promotion de la participation numérique dans les communes. La conférence abordera également les (nouvelles) conditions-cadres et contextualisera les derniers développements dans le secteur de la Civic Tech.

La quatrième Conférence Civic Tech du 3 mai 2022 fait partie de l'histoire. Nous pouvons faire le bilan d'une conférence variée et d'un échange enrichissant. Dans les prochains jours, quelques impressions et contenus de la conférence seront publiés ici.

La prochaine Conférence Civic Tech aura probablement lieu le 2 mai 2023. Réservez donc dès maintenant cette date. Nous nous réjouissons de vous y voir (à nouveau) !

Tous droits réservés. Tous les photos: https://flic.kr/s/aHBqjzPo31
Photographe: Fabian Gfeller, www.fabiangfeller.ch

 

 

13h30

Allocution de bienvenue

Peppino Giarritta
Chargé de mission Administration numérique suisse auprès de la Confédération et des cantons

13h40

Keynote

Francesca Bria (virtuelle)
Présidente du Fonds national italien pour l’innovation
Pionnière civic tech & Forbes Magazine Top 50 Women in Tech 2018

14h00

Parallèlement, dans deux salles

Lightning Talks 
« Participer à la conception des communes »

Lightning Talks
« Créer la transparence politique »

14h30

Parallèlement, dans deux salles

Lightning Talks 
« Rendre possible la collaboration »

Lightning Talks 
« Vivre la participation de façon jeune »

15h00
 

 

 

Parallèlement, dans quatre salles

Workshops I

  • Workshop A: Best Practices des communes pour les communes
    Animateur: Alexander Sollberger, Myni Gmeind
     
  • Workshop B: Culture de l’erreur constructive dans les projets de participation numériques
    Animateur: Florin Hasler, Prototype Fund CH
     
  • Workshop C: Anonymat en participation numérique – avantage ou inconvénient ?
    Animatrice: Rahel Estermann, Société Numérique
     
  • Workshop D: Index de participation politique digitale
    Animateur: Uwe Serdült & Gabriel Hofmann, Zentrum für Demokratie Aarau

Alternative: réseautage

15h30

Pause café et stands des projets civic techs

16h00
 

 

 

Parallèlement, dans quatre salles

Workshops II

  • Workshop A: Best Practices des communes pour les communes
    Animateur: Alexander Sollberger, Myni Gmeind
     
  • Workshop B: Culture de l’erreur constructive dans les projets de participation numériques
    Animateur: Florin Hasler, Prototype Fund CH
     
  • Workshop C: Anonymat en participation numérique – avantage ou inconvénient ?
    Animatrice: Rahel Estermann, Société Numérique
     
  • Workshop D: Index de participation politique digitale
    Animateur: Uwe Serdült & Gabriel Hofmann, Zentrum für Demokratie Aarau

Alternative: réseautage

16h30

Table ronde : Interopérabilité – tendance au libre accès ou à la monopolisation ?

Modération : Nikki Böhler, opendata.ch

17h30Apéro

Allocution de bienvenue et keynote

Peppino Giarritta

Peppino Giarritta est le délégué de la Confédération et des cantons pour l’Administration numérique suisse (ANS) depuis mars 2021. L’ANS est née de la fusion d’E-Government Suisse et de la Conférence suisse sur l'informatique. Dans sa fonction, Peppino Giarritta supervise notamment les travaux en cours à tous les niveaux fédéraux et dirige l'organe de direction opérationnelle, le bureau de l’ANS et les groupes de travail et les commissions. Avant cela, il a occupé pendant plus de dix ans des fonctions de direction dans le domaine de l’E-Government pour le canton de Zurich.

 

Francesca Bria

Francesca Bria est une experte de renom dans le thème du numérique et faisait partie en 2018 des Top 50 Women in Tech du magazine Forbes. Elle est actuellement présidente du Fonds national italien pour l’innovation. De plus, elle est professeure honoraire à l’Institute for Innovation and Public Purpose à l’University College London et Senior Advisor pour les villes numériques et les droits numériques de l’ONU. C’est en tant qu’ancienne CTO (chief technology officer) de la ville de Barcelone et chercheuse sur la souveraineté numérique, la démocratie numérique et les plateformes crypto qu’elle s’est fait connaître dans la communauté des Civic Tech.

Animateur-trice-s workshops

Rahel Estermann

Rahel Estermann est membre du comité de la Société Numérique et depuis 2018, co-cheffe de fraction des VERT-E-S au Parlement cantonal de Lucerne. De plus, elle est secrétaire générale adjointe des VERT-E-S suisses depuis 2021. Rahel Estermann est co-hôte du « Netzpodcasts », membre du groupe de travail des VERT-E-S suisses de politique des réseaux et sociétaire à POSMO.

 

Florin Hasler

Florin Hasler est depuis 2021 chef de programme du Prototype Fund chez opendata.ch. Avant cela, il était Digital Campaigner Public Affairs chez Farner Consulting AG et était impliqué dans beaucoup d’autres projets dans le domaine de la communication politique. Florin Hasler s’engage pour la promotion de technologies ouvertes par et pour les citoyen-ne-s.

 

Gabriel Hofmann

Gabriel Hofmann travaille depuis 2021 en tant qu’assistant scientifique au Zentrum für Demokratie Aarau (ZDA) de l’Université de Zurich. Il étudie les sciences politiques avec un accent sur la politique suisse à l’institut pour les sciences politiques de Zurich où il a aussi été assistant scientifique auprès de la chaire Policy Analyse & Evaluation. Pendant ses études, Gabriel Hofmann s’est intensivement intéressé aux compétences citoyennes et aux processus décisionnels.

 

Uwe Serdült

Uwe Serdült travaille depuis 2007 au Zentrum für Demokratie Aarau (ZDA) à l’Université de Zurich (actuellement en tant que collaborateur scientifique) et enseigne au « e-Society Lab » de l’Université Ritsumeikan au Japon. De 2012 à 2018, il a mené au ZDA le projet d’envergure « e-Democracy » et un projet interdisciplinaire du FNS intitulé « Emotionalität und Polarisierung in neuen sozialen Medien » (2013-2016). Uwe Serdült est chef de projet du DigiPartIndex.

 

Alexander Sollberger

Alexander Sollberger est depuis 2018 président de l‘association Myni Gmeind. En tant que pionnier dans le domaine des médias électroniques, il réalise depuis plus de 25 ans des concepts de cross-média. Il s’est aussi focalisé sur des thématiques de Smart City et a travaillé pendant 11 ans dans ce domaine pour la Poste Suisse SA. De plus, Alexander Sollberger enseigne le marketing en ligne et la transformation numérique dans différentes écoles.

 

Table ronde : Interopérabilité – tendance à des interfaces en libre accès ou à la monopolisation ?

Andreas Amsler

Andreas Amsler dirige depuis 2018 le service spécialisé et de coordination Open Government Data (OGD) à l’office de la statistique du canton de Zurich. Cet office et la commission spécialisée inter-offices OGD garantissent des données publiques ouvertes faciles à trouver et à utiliser et compréhensibles. En parallèle de son activité professionnelle, il est membre du comité d'opendata.ch. Avant de rejoindre l’État, il travaillait pour l’agence numérique Liip depuis 2011 et avant cela pour la startup web Politnetz.ch.

 

Emilie Boillat

Emilie Boillat est depuis 2017 Business Developer for Data Applications pour l’agence numérique Liip. Auparavant, elle occupait cette même fonction chez Swisscom. Avec sa formation en relations internationales, Emilie Boillat était déjà active en tant qu’observatrice des droits de l’homme pour les Peace Brigades International.

 

Yvo A. Hofer

Yvo Andri Hofer travaille pour Swisscom depuis 2016 et à la suite de son apprentissage, il occupe la fonction de Professional UX Engineer. Il est chargé de différents mandats auprès des Jeunes du Centre : il est président des Jeunes du Centre Emmental-Oberaargau et vice-président des Jeunes du Centre du canton de Berne. Yvo A. Hofer s’engage pour un renforcement de la participation politique et s’intéresse notamment à la protection des données et au E-Government.

 

Martina Müggler

Martina Müggler est responsable depuis 2022 du E-Government à La Poste Suisse Communication SA. Avant cela, elle a occupé pendant sept ans des fonctions de direction et, depuis 2018, elle est membre de la direction de CarPostal SA. Martina Müggler siège également activement dans les conseils d’administration de PubliBike SA (jusqu’à février 2022) et de Dialog Verwaltungs-Data AG (depuis décembre 2021).

 

Nikki Böhler (modération)

Nikki Böhler a rejoint opendata.ch en 2017 et en a pris la direction une année plus tard. Dans cette fonction, elle est également initiatrice du Prototype Fund Switzerland et du Data Café. De plus, elle enseigne à la Haute école spécialisée de Berne et est membre du comité de la Société suisse d’utilité publique SSUP et de We.Publish. Parallèlement, Nikki Böhler est impliquée dans divers projets tels que Arui, Digitales Lernlabor et Versus Virus en tant que co-fondatrice.

 

Workshop A : Best Practices des communes pour les communes

Le workshop permettra des échanges d’expériences, en particulier entre les communes. Quelles sont les meilleures expériences faites avec des projets de Civic Tech jusqu’à ce jour ? Quels facteurs de succès ont été identifiés par les communes et les utilisateurs/trices ? Divers aspects peuvent ainsi être réunis et influencer le choix d’un nouvel outil de Civic Tech.
 

Workshop B : Pourquoi des projets de participation numérique échouent-ils ?

Le workshop se penchera sur les facteurs de succès de plus petits projets de participation numérique et cherchera à comprendre ce qu’on peut en tirer pour de plus grands projets de numérisation. Comme avec tous les projets, il y a aussi des échecs. C’est pourquoi la question de savoir comment gérer au mieux et de façon constructive les erreurs sera abordée.
 

Workshop C : Anonymat en participation numérique

Le workshop sera consacré aux conséquences de l’anonymat dans la participation numérique. L’étude « Jeunes, participation politique et numérisation » de la FSPJ a montré que l’anonymat peut faire augmenter la participation politique numérique. Parallèlement, le risque de discours haineux grandit également. Comment trouver le bon équilibre ?
 

Workshop D : Index de participation politique digitale

Le workshop présentera la méthode DigiPartIndex, visant à mesurer l’engagement de la Civic Tech dans les différents cantons. Le workshop offrira la possibilité de poser des questions de compréhension et d’apporter des suggestions. Une question particulièrement passionnante sera de définir la « Civic Tech » ou la « participation numérique » pour l’index, une discussion qui revient fréquemment dans la communauté de Civic Tech.

Soutenu par

Partenaires

En collaboration avec