Rétrospective: Soirée Politique 2018 sur le thème de l’éducation civique

Encourager l’éducation civique est largement considéré comme un élément de réforme essentiel pour le système politique suisse. À travers leur travail en politique, les jeunesses de partis et les parlements des jeunes cantonaux s’investissent sans cesse pour renforcer l'éducation civique. La Soirée Politique, organisée par la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes en 2018, représentait une occasion d’échanger idées et avis sur la question de l’éducation civique. Y étaient invités toutes les sections cantonales des jeunesses de partis ainsi que les parlements des jeunes cantonaux.

 

Quand

samedi 6 octobre 2018, de 16h à 21h

Où 

Berner GenerationenHaus, à côté de la gare de Berne

Invités 

président-e-s des jeunesses de partis nationales et de leurs sections cantonales, président-e-s des parlements des jeunes cantonaux

Accueil 

Carole Angéloz, inspectrice scolaire, Service de l'enseignement obligatoire de langue française, canton FR

Florian Ramos, coprésident de la FSPJ

Présentations 

1 : Le développement historique de l’éducation civique en Suisse
Stefanie Marolf, Haute école pédagogique de Zurich (PH Zürich)

2 : Quelle importance revêt l’éducation civique pour la population et que veulent les jeunes ?
Cloé Jans, institut de recherches gfs.bern

3 : L'éducation civique du point de vue de la FSPJ
Maurus Blumenthal, ancien directeur de la FSPJ

Tables rondes 

aux tables durant le souper, modérées par les collaborateur-trice-s de la FSPJ

Déroulement de la soirée 

16h       Arrivée des invités et apéro

17h       Accueil de Florian Ramos

17h10   Accueil de la représentante du canton

17h20   Premier exposé

17h45   Second exposé

18h10   Troisième exposé

18h30   Tables rondes aux tables durant le souper

20h       Résumé des déclarations

21h       Fin

   

Pourquoi ?

En Suisse, bien que les citoyen-ne-s aient une grande responsabilité politique en raison du système de démocratie directe et de milice politique, les connaissances et compétences politiques ne sont que peu encouragées à l’école. Seuls quelques cantons offrent une éducation civique à l’école. Encourager l’éducation civique est pourtant largement considéré comme un élément de réforme essentiel pour le système politique suisse. C’est ce que montre une étude menée en 2014 par l’institut de recherche gfs.bern.

Tous partis confondus, des personnes demandent régulièrement plus d’éducation civique, mais les solutions concrètes manquent. En Suisse, ce sont avant tout les cantons qui décident de la politique éducative et par conséquent également de l’éducation civique. Il est dès lors indispensable de discuter avec les cantons afin que ceux-ci prennent des mesures si l'on veut améliorer l'éducation civique.

Qui était présent ?

À travers leur travail en politique, les jeunesses de partis et les parlements des jeunes cantonaux s’investissent sans cesse pour renforcer l'éducation civique. La Soirée Politique, organisée par la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes en 2018, représentait une occasion d’échanger idées et avis sur la question de l’éducation civique. Y étaient invités toutes les sections cantonales des jeunesses de partis ainsi que les parlements des jeunes cantonaux.

Quel était le but de l’événement ?

L’événement permettait de faire éclore, dans un cadre informel, des idées et des pistes visant à renforcer l'éducation civique dans les cantons. Les participant-e-s étaient répartis aux différentes tables pour le souper en fonction de critères régionaux. Chaque table réunissait entre cinq et neuf personnes ainsi qu’un-e collaborateur-trice de la FSPJ qui était chargé-e de modérer le débat et de mettre par écrit les points les plus importants de la discussion. La dernière partie de la table ronde était consacrée à discuter d’une manière d'agir commune au sein de chacune des régions et à formuler une déclaration pour la phase finale de la discussion. Les exposés de spécialistes et de politicien-ne-s ouvraient l’événement.

Qui avait initié l’événement et combien coûtait-t-il ?

L’événement était organisé par la FSPJ. La participation était gratuite.

Merci beaucoup!

L'événement était soutenu par StrategieDialog21.