Plus de 200 idées pour changer la Suisse

Communiqué de presse 14.04.2020

Les adolescent-e-s et jeunes adultes ont été plus de deux cents à déposer leurs souhaits, préoccupations et idées pour la politique nationale sur la plateforme. Les jeunes ont ainsi montré qu’ils et elles pouvaient rester actifs-ves même confiné-e-s à la maison et ainsi changer la Suisse depuis leur sofa ! Une belle preuve d’engagement dans un pays qui trouve des solutions pour faire vivre la démocratie même en temps de crise.

plus...

« Dans plusieurs domaines tels que le domaine de la santé, le salaire n’est pas proportionnel au nombre d’heures de travail fourni. »

Cette revendication d’Elodie est l’un des souhaits déposés à l’occasion de la campagne « Change la Suisse ! », qui a été proposée du 10 février au 29 mars 2020 à tou-te-s les jeunes et jeunes adultes habitant en Suisse. Actualité oblige, ce n’est pas le seul souhait à concerner les conditions de travail du personnel soignant. Parmi les domaines qui arrivent en tête des souhaits exprimés par les jeunes cette année, un quart concerne l’environnement, thème qui est suivi par la mobilité, le travail et l’éducation.

Les adolescent-e-s et jeunes adultes ont été plus de deux cents à déposer leurs souhaits, préoccupations et idées pour la politique nationale sur la plateforme. Les jeunes ont ainsi montré qu’ils et elles pouvaient rester actifs-ves même confiné-e-s à la maison et ainsi changer la Suisse depuis leur sofa ! Une belle preuve d’engagement dans un pays qui trouve des solutions pour faire vivre la démocratie même en temps de crise.

Les souhaits déposés durant cette édition ont maintenant été transmis aux treize plus jeunes conseillers-ères nationaux-ales et aux États. Les parlementaires en question choisiront leurs idées favorites parmi toutes celles récoltées et les introduiront dans la politique nationale sous forme de motions, questions ou interpellations, après en avoir discuté avec les jeunes qui les ont déposées.



Contact

  • Jonas Follonier, Responsable communication engage.ch
    jonas.follonier@dsj.ch, +41 79 645 26 87

Change la Suisse depuis le sofa !

Communiqué de presse 23.03.2020

Tou-te-s les adolescents et jeunes adultes habitant en Suisse ont ainsi encore une semaine pour changer la Suisse depuis leur sofa, en déposant leurs souhaits sur www.engage.ch/Suisse. Tous les souhaits déposés à l’issue de la campagne « Change La Suisse ! » – plus de 180 à l’heure actuelle – seront transmis aux plus jeunes conseillers-ères nationaux-ales et aux États. Les treize parlementaires en question choisiront leurs idées favorites parmi toutes celles récoltées et les introduiront dans la politique nationale après en avoir discuté avec les jeunes qui les ont déposées.

plus...

Suite à l’annulation des votations fédérales de ce printemps et du confinement à la maison de toute la Suisse, la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes a décidé d’étendre d’une semaine sa campagne nationale « Change la Suisse ! ». Le but ? Faire continuer de vivre la démocratie directe en profitant des outils digitaux qui, eux, sont toujours à disposition de la population.

Tou-te-s les adolescents et jeunes adultes habitant en Suisse ont ainsi encore une semaine pour changer la Suisse depuis leur sofa, en déposant leurs souhaits sur www.engage.ch/Suisse. Tous les souhaits déposés à l’issue de la campagne « Change La Suisse ! » – plus de 180 à l’heure actuelle – seront transmis aux plus jeunes conseillers-ères nationaux-ales et aux États. Les treize parlementaires en question choisiront leurs idées favorites parmi toutes celles récoltées et les introduiront dans la politique nationale après en avoir discuté avec les jeunes qui les ont déposées.

En inaugurant cette semaine extra, la FSPJ souhaite donner raison à la phrase prononcée par Christian Levrat sur la RTS ce mercredi 18 mars : « la démocratie directe n’est pas un luxe permis seulement en cas de beau temps ».



Contact

  • Melanie Eberhard (DE), responsable du projet engage.ch
    melanie.eberhard@dsj.ch, (+41) 31 384 08 06

Non seulement le parlement est jeune et engagé, mais aussi la jeunesse !

Communiqué de presse 02.03.2020

Le jeune Pedro Santos du canton de Vaud souhaite que Meret Schneider diminue l’impôt sur les animaux adoptés et Enrique Castelar du canton de Thurgovie estime que les salarié-e-s devraient être libres de décider auprès de quelle compagnie d’assurance ils et elles souhaitent souscrire leur prévoyance professionnelle et demande donc à Andri Silberschmidt de s’engager pour cette libéralisation. Tou-te-s les adolescents et jeunes adultes ont jusqu’au 22 mars pour soumettre leurs souhaits en ligne et les transmettre aux plus jeunes conseillers et conseillères nationaux-ales et aux États.

plus...

Non seulement le parlement est jeune et engagé, mais aussi la jeunesse !

Le jeune Pedro Santos du canton de Vaud souhaite que Meret Schneider diminue l’impôt sur les animaux adoptés et Enrique Castelar du canton de Thurgovie estime que les salarié-e-s devraient être libres de décider auprès de quelle compagnie d’assurance ils et elles souhaitent souscrire leur prévoyance professionnelle et demande donc à Andri Silberschmidt de s’engager pour cette libéralisation. Tou-te-s les adolescents et jeunes adultes ont jusqu’au 22 mars pour soumettre leurs souhaits en ligne et les transmettre aux plus jeunes conseillers et conseillères nationaux-ales et aux États. Ces jeunes parlementaires s’occupent de mariage civil pour tous, de sécurité de l’information ou encore de service civil dans la session qui a débuté aujourd’hui, mais bientôt l’impôt sur les animaux adoptés et la LPP pourraient être à l’ordre du jour. Les treize plus jeunes conseillers et conseillères nationaux-ales et aux États choisiront en effet leurs idées favorites parmi celles récoltées dans le cadre de la campagne « Change la Suisse ! » et les introduiront dans la politique nationale après en avoir discuté avec les jeunes qui les ont déposées. Pour rappel, les souhaits peuvent être remis jusqu’au 22 mars 2020 par carte postale ou en ligne sur www.engage.ch/Suisse. Le but ? Simplifier l’accès des jeunes à la politique ! Comme le dit Baptiste Hurni en parlant de « Change la Suisse ! » : « c’est lorsqu’on est jeune qu’on forge ses convictions politiques et c’est donc à ce moment-là qu’il faut qu’elles s’expriment et soient écoutées par les politicien-ne-s élu-e-s ».

Nous serions heureux que notre communiqué de presse trouve sa place dans votre rédaction. Nous restons à votre disposition pour tout complément d’information.



Contact

  • Melanie Eberhard (DE), responsable du projet engage.ch
    melanie.eberhard@dsj.ch, (+41) 31 384 08 06

 

Change la Suisse! 2020

Communiqué de presse 11.02.2020

L’objectif du projet « Change la Suisse ! » est d’offrir aux jeunes et aux jeunes adultes une possibilité de participer qui soit simple et inédite au niveau national pour qu’ils puissent s’investir en politique. La campagne vise également à montrer que, grâce au système politique unique de la Suisse, chacun-e peut faire une différence si elle ou il y participe. Le projet permet à des idées novatrices et à d’éventuelles solutions d’être intégrées à la politique suisse. Cela est possible grâce au soutien des 13 jeunes membres du Conseil national et du Conseil des Etats, qui choisissent chacun-e au moins une idée.

plus...

Les jeunes ont la possibilité de façonner la Suisse !

C’est le grand événement engage.ch de l’année ! Du 10 février au 22 mars, tou-te-s les jeunes résident-e-s de Suisse pourront à nouveau déposer leurs souhaits et idées pour l’avenir de leur pays sur la plateforme en ligne www.engage.ch. Les treize plus jeunes conseillers et conseillères nationaux-ales et aux États choisiront leurs idées favorites et les introduiront dans la politique nationale. Le projet « Change la Suisse ! » de la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes FSPJ offre aux jeunes idées un accès facile au Palais fédéral et leur permet de changer la Suisse ! Pour ce faire, il suffit d’avoir une idée novatrice ou un souhait personnel qui peut contribuer à façonner l’avenir de la Suisse. Les idées peuvent être remises par carte postale ou en ligne sur www.engage.ch. La campagne simplifie ainsi l’accès des jeunes à la politique.

Contact

Melanie Eberhard                             (+41) 31 384 08 06

responsable du projet engage.ch     (+41) 79 935 50 55

melanie.eberhard @ dsj.ch

 

Personne de contact

Sheila Glasz

Responsable Communication

Tel. +41 31 384 08 02

E-Mail