Avec le programme easyvote, la FSPJ s’est donné pour but d’augmenter sur le long terme à 40% le taux de participation aux votations et aux élections des jeunes âgés de 18 à 25 ans.

Afin d’atteindre cet objectif, easyvote comporte deux volets : d’une part, il renforce l’intérêt et l’engagement pour la politique en encourageant les discussions ainsi qu’en diffusant des informations au sujet des votations, des élections et de thématiques politiques actuelles ; d’autre part, il réduit les obstacles à la compréhension grâce à l’éducation civique ainsi qu’à des informations simples et neutres pour les votations et les élections.

Les brochures easyvote, les vidéos easyvote ainsi que la plate-forme d’information politique www.easyvote.ch comptent parmi ses offres les plus importantes.En outre, easyvote vise à renforcer les compétences de base acquises par l’éducation civique au degré secondaire II ainsi que les connaissances liées à des thématiques politiques concrètes et aux objets soumis en votation à l’aide d’easyvote-school.

La production des offres easyvote requiert la participation de plus de 100 bénévoles.

Vers la plate-forme d'information easyvote

Télécharge votenow dès maintenant !

Nous avons lancé une toute nouvelle application : votenow t’aide à trouver le bon match entre ton avis personnel et les arguments lors de votations et d’élections. De plus, elle te permet de t’informer de façon neutre et numérique. Il s’agit d’une alternative utile pour échapper aux algorithmes de Facebook et cie. En d’autres termes, il s’agit tout simplement d’un outil neutre et facile à comprendre qui t’indiquera si tu dois glisser un Oui ou un Non dans l’urne. Qu’est-ce que tu attends ?

 

Éducation politique pour l'enseignement : gratuit et numérique !

 L'éducation politique est indispensable pour l'avenir de notre démocratie ! Outre la famille, l’école est le lieu le plus important pour faire participer les jeunes adultes à la vie politique. 

Le matériel didactique d'easyvote-school est basé sur les principes neutres d'easyvote. Avec des commentaires, des feuilles de travail prêtes à l'emploi et divers modules, nous souhaitons vous simplifier au maximum l'éducation politique. Vous trouverez chez nous des blocs de leçons préparés concernant les élections cantonales, les dispositions relatives aux retraites en Suisse, le changement climatique et de nombreux autres sujets.

News

Les jeunes Suisses et les politiques, histoire d'une déconnexion croissante

Contribution des médias 12.04.2019

Les jeunes Suisses se sentent de plus en plus déconnectés des affaires du Parlement et une bonne partie d'entre eux ne se retrouvent pas dans les partis, montre une étude. A six mois des élections fédérales, le constat est plutôt sombre.

Les jeunes peinent à voir l'impact de la politique dans leur vie

Contribution des médias 11.04.2019

Les jeunes de 15 à 25 ans s'informent de moins en moins sur les questions politiques et l'actualité. Ils ont aussi de la peine à voir l'importance de la politique pour leur vie quotidienne. C'est ce qui ressort du moniteur politique 2018 publié jeudi par easyvote.

Donald Trump, principal déclic politique pour les jeunes Suisses

Contribution des médias 11.04.2019

Selon un sondage, la volonté de participer aux prochaines élections fédérales est en baisse chez les moins de 25 ans

Les jeunes adultes s’intéressent à la politique, mais la politique ne les atteint pas

Communiqué de presse 11.04.2019

Le nouveau monitoring politique easyvote a révélé que près de la moitié des jeunes trouvent qu’aucun parti établi ne correspond à leurs intérêts. Plus de la moitié d’entre eux estiment que le Parlement ne prend aucune décision importante pour leur quotidien. De plus, les politiciennes et politiciens ne parviennent pas à motiver les jeunes à participer. Surtout à l’occasion de l’année électorale 2019, ces résultats sont très décevants. Comment peut-on pousser les jeunes à se rendre aux urnes en cette année électorale ?

plus...

Problème du lien avec le quotidien

Selon le monitoring politique easyvote 2018 (étude du gfs.bern demandée par la FSPJ), les jeunes ont bien conscience de l’importance de la participation politique au sein de la démocratie. Cette constatation peut être faite en particulier dans les domaines où ils sont concernés eux-mêmes : il s’agit actuellement de thèmes comme l’égalité des sexes ou la protection de l’environnement. Ils ont néanmoins des difficultés à comprendre que la politique est pertinente pour leur quotidien. Lorsqu’on leur demande les raisons parlant en défaveur d’une participation aux élections, les jeunes mentionnent le plus souvent que le Parlement ne prend aucune décision importante pour leur quotidien. De plus, les politiciennes et politiciens ne parviennent pas vraiment à motiver les jeunes : seulement 11 % des jeunes ont indiqué qu’ils se sentaient motivés par eux. Les célébrités, les enseignants et les parents rencontrent clairement un plus grand succès dans la motivation des jeunes.

Abandon des canaux d’information classiques

Lorsque les jeunes s’informent sur les votations, ils ne perçoivent pas les canaux classiques tels que la radio ou les affiches de votations comme particulièrement utiles. Le départ d’un nombre croissant de jeunes de la « boucle de l’information » est une réalité qui se reflète également dans les résultats de cette année. La perte de signification des canaux classiques n’est toutefois pas compensée par une utilisation renforcée de Facebook et des autres réseaux sociaux comme source d’information. Les offres d’expéditeurs tels qu’easyvote ou d’autres personnes perçues comme des pairs et considérées comme pertinentes et utiles gagnent ainsi en importance.

Les offres d’easyvote sont particulièrement appréciées

Les canaux d’information ayant gagné nettement en importance sont ceux du portefeuille d’easyvote : les vidéos, le site Internet et les brochures easyvote deviennent plus importants. Des résultats clairs ont également été obtenus en matière d’utilité pour la formation de l’opinion : les vidéos easyvote sont particulièrement populaires.

Selon le monitoring politique, la formation politique reste centrale et importante pour les jeunes. Avec easyvote-school, la formation politique est activement renforcée : des matériels pédagogiques faciles, compréhensibles, neutres et gratuits permettent aux enseignants d’offrir davantage de formation politique en classe de manière simple.

Swipe and Match : application votenow

En guise d’offre concrète pour atteindre les jeunes dans leur quotidien en plus d’Instagram et de Youtube et pour les informer concernant la politique, easyvote a lancé l’application votenow. Avec la fonction Swipe&Match, il est possible de se forger sa propre opinion politique. Les informations neutres et compréhensibles éprouvés d’easyvote (telles que les vidéos) sont disponibles sur l’application. « Il ne suffit pas d’être informé(e) : en tant que citoyenne ou citoyen, je dois finalement décider si je me prononce pour un oui ou un non », explique Zoë Maire, responsable d’easyvote. C’est pour cette raison que votenow fait correspondre l’opinion de l’utilisateur avec les arguments des partisans et des opposants. Pour ce faire, il est nécessaire d’affirmer ou de rejeter une vingtaine de déclarations. L’utilisateur est ainsi soutenu dans la formation de son opinion et reçoit une recommandation de votation après avoir répondu aux questions.


Contact

  • Zoë Maire, responsable du domaine easyvote, zoe.maire@dsj.ch / +41 79 762 48 13

Monitoring politique easyvote

Le Monitoring politique easyvote s’intéresse à l’attitude en politique des jeunes adultes en Suisse. La Fédération Suisse des Parlements des Jeunes (FSPJ) s'est donné pour objectif d’augmenter la participation des jeunes citoyens et citoyennes aux processus politique de Suisse. À ces fins, elle mandate depuis 2014 déjà l’institut de recherches gfs.bern pour réaliser une étude portant sur la participation et la formation politiques des jeunes en Suisse. C’est donc la quatrième fois qu’une telle étude est menée.

Cette étude récolte des informations non seulement en ce qui concerne le point de vue des jeunes par rapport à la politique, mais également sur le travail d'easyvote. Le but est d’évaluer aussi bien les produits et activités d’easyvote (output) que les effets qu’a eus la campagne (outcome) lors des votations de l’année écoulée, selon les facteurs définis dans le modèle easyvote depuis des années.

L’étude repose sur un sondage effectué en octobre et en novembre 2018 auprès de 1764 élèves qui sont issus de 15 cantons préalablement sélectionnés. Les résultats de l’ensemble des 1764 sondés ont été pondérés selon une procédure en cinq étapes.