Le domaine Fondements de la participation politique (FPP)

Le domaine Fondements de la participation politique (FPP) de la FSPJ a pour objectif d’améliorer les conditions de participation des jeunes en politique et plus particulièrement celles des parlements des jeunes.

En tant que centre de compétences, la FSPJ contribue à élaborer des bases scientifiques et des publications pour la participation politique des jeunes.

En outre, elle encourage l’échange professionnel entre les acteurs concernés et se mobilise en faveur de meilleures conditions étatiques pour la participation politique des jeunes à tous les échelons fédéraux.

 

News

Nouvelle brochure : Les fondements de la participation politique des jeunes

FPP 05.07.2019

Notre nouvelle brochure « Fondements de la participation politique des jeunes » présente un aperçu des connaissances techniques de la FSPJ sur la participation et l’éducation politiques des jeunes. Elle comprend également des définitions, l’évolution de la participation politique des jeunes, des fondements juridiques ainsi que les derniers résultats des recherches menées sur le sujet.

plus...

La brochure est disponible dès maintenant en allemand et en français et peut être téléchargée ici.

Blog : Système de milice suisse - sur la voie de la guérison ?

FPP 25.06.2019

Manque de relève pour les fonctions de milice à pourvoir, sous-représentation des femmes et des jeunes adultes ou encore fusion des communes : tous ces facteurs sont le signe d’un système de milice suisse qui s’érode. C’est pourquoi l’Association des Communes Suisses ACS a déclaré l’année 2019 « Année du travail de milice ». Pourquoi le système de milice est-il aussi important pour l’État en Suisse ? Nous dressons un bilan à mi-parcours de l’« année du travail de milice » et présentons un aperçu des événements prévus pour le deuxième semestre, dont font partie la Soirée Politique et le congrès sur le système de milice organisés par la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes FSPJ, qui visent à mettre l’accent sur le point de vue de la relève potentielle.

Blog : Susciter l’intérêt pour la politique – grâce à l’atelier engage.ch « Vivre la politique »

FPP 28.05.2019

La politique n’atteint pas les jeunes – c’est l’une des principales déclarations issues du Moniteur politique easyvote de 2018. Parallèlement, les offres qui suscitent l’intérêt politique dans le contexte de l’école sont rares. Cette lacune est comblée par l’atelier d’engage.ch « Vivre la politique ». En automne 2018, la phase pilote de ce projet s’est déroulée dans le canton de Zurich pour le secondaire I. L’évaluation a clairement montré que le contact personnel avec les politicien-ne-s est la clé pour que les jeunes soient plus disposé-e-s à prendre des mesures politiques et pour renforcer la confiance dans la politique.

Nécessité d’un débat public sur les Civic Tech

FPP 12.05.2019

La Fédération Suisse des Parlements des Jeunes FSPJ a organisé le 14 mars 2019 au Polit-Forum du Käfigturm de Berne la toute première conférence sur le thème de la Civic Technology (en abrégé : Civic Tech). Ce terme signifie la participation active des citoyen-ne-s au processus politique de planification et de décision par le biais de plateformes et d’outils numériques. Environ 80 participant-e-s issu-e-s des domaines de la recherche, de la pratique et de la politique ont discuté pour la première fois des opportunités et des risques liés à la participation politique sous forme numérique. Il y a été démontré qu’un échange est de toute urgence nécessaire afin de créer une base commune de discussion et de sensibiliser le public à ce sujet.

plus...

Crossiety, Züri wie neu, Inilab, Policy Kitchen, etc. – la liste des plateformes de Civic Tech en Suisse s'est considérablement allongée ces dernières années. Elles encouragent une intégration renforcée des citoyen-ne-s dans le processus politique de planification et de décision. La FSPJ, avec ses offres engage.ch et easyvote, est déjà présente dans le domaine des Civic Tech. Comme elle considère que ce thème est important pour le futur de la participation politique des jeunes, la FSPJ a réuni des expert-e-s de la politique, de l’économie et de la recherche dans le cadre de la conférence pour lancer un premier dialogue commun. En outre, les acteur-trice-s de ce domaine ont eu l’opportunité de présenter leurs produits et idées à un public concerné.

Les Civic Tech en Suisse

Le thème des Civic Tech est actuel au niveau politique puisque la Chancellerie fédérale est en train d’élaborer un rapport sur le postulat du conseiller aux États Damian Müller (Ct. LU/PLR). En 2017, ce dernier a invité le Conseil fédéral à examiner les opportunités des outils de Civic Tech pour la Suisse. Le vice-chancelier Jörg De Bernardi a présenté les premières réflexions à ce sujet dans son discours d'ouverture à la conférence : La première tâche de la Confédération serait de mettre à disposition du public, de la façon la plus structurée possible, les données nécessaires au processus de décision politique – par exemple dans le cas des consultations. C’est la seule façon, selon De Bernardi, d’avoir des applications de Civic Tech innovantes. Des apports ultérieurs de la recherche soulignent aussi le fait que le potentiel d’outils numériques de participation citoyenne est loin d’être épuisé. Au contraire, les progrès technologiques et la numérisation permettent un changement profond dans le processus de prise de décision démocratique et dans les rapports de force sur lesquels il repose.

L’accessibilité et la sécurité sont des priorités absolues

Il a été unanimement convenu que les outils de Civic Tech devraient servir à donner aux citoyen-ne-s les moyens de participer à la vie politique. Les participant-e-s étaient d’accord sur le fait que la condition préalable est un accès facile à la plateforme. Que l’accès soit anonyme et donc possible à bas seuil ou qu’une inscription soit nécessaire – au moyen d’une e-identification (identité numérique), actuellement en discussion – a fait l’objet de vives controverses. Les participant-e-s à la conférence ont accordé beaucoup d’importance à la transparence des algorithmes et du financement, ainsi qu’à la protection des données. Ce point est d’une importance particulière dans le contexte des manipulations électorales électroniques réelles et présumées des deux côtés de l’Atlantique. La confiance dans le système est une condition préalable pour le succès de tout outil de Civic Tech. Beaucoup de participant-e-s ont préféré des solutions locales car il serait plus facile pour les fournisseurs suisses de gagner la confiance des utilisateur-trice-s et de garantir la sécurité de leurs systèmes.

Stratégie de la Confédération sur les Civic Tech souhaitée

Les questions de ce que la Confédération, les cantons et les communes peuvent faire pour la jeune branche et quel rôle ils devraient jouer à l’avenir est restée ouverte à la fin de la conférence. Il a été convenu qu’une stratégie sur les Civic Tech de la part de la Confédération et ainsi une discussion commune sur ce thème seraient nécessaires. La première étape serait une mise en réseau des acteur-trice-s concerné-e-s et la création d’une plateforme commune. A cet égard, la conférence sur les Civic-Tech organisée par la FSPJ à Berne était un premier succès. Les discussions engagées devront être poursuivies à l’avenir et des solutions aux défis existants devront être formulées. Les résultats des ateliers ainsi que les supports de présentations sur www.civictech.ch peuvent servir de base pour cela.

L’écosystème suisse des Civic Tech

Un autre résultat de la conférence est l’illustration d’un écosystème suisse des Civic Tech en collaboration avec Rolf Rauschenbach de Procivis SA. Ainsi, il existe un aperçu de tous les fournisseurs pertinents en matière d’IT – et des fournisseurs de services, think tanks, hautes écoles, entreprises de consulting ainsi que fournisseur-trice-s de la branche des Civic Tech. L’écosystème se trouve également sur www.civic-tech.ch


Contact

Flavio Eichmann, Chef du domaine Fondements de la participation politique FPP :

flavio.eichmann @ dsj.ch, +41 (0) 31 384 08 07 / +41 (0) 79 581 82 24