Des idées jeunes portées au Palais fédéral

« Change la Suisse ! » 17.06.2019

Quinze parlementaires de la nouvelle génération s’engagent à soutenir les propositions politiques émises par des jeunes dans le cadre du projet «Change la Suisse!»

Un service civique pour sauver la démocratie locale

« Change la Suisse ! » 17.06.2019

«Devenez bénévoles!» Dans les 2212 communes que compte la Suisse, cet appel est de moins en moins entendu. Tim Bucher, un automaticien schaffhousois de 21 ans, propose d’introduire un service civique afin d’enrayer la crise de la démocratie locale en Suisse. Il est l’un des 13 lauréats du concours d’idées «Change la Suisse!»

Souhaits engage.ch à la session extraordinaire

« Change la Suisse ! » 03.06.2019

L’année dernière, la campagne nationale engage.ch « Change la Suisse ! » a permis de récolter de nombreuses idées. Lors de la dernière session extraordinaire, ayant eu lieu au début du mois de mai 2019, deux d’entre elles ont été inscrites à l’agenda politique national. Les deux souhaits concernent le développement durable.

plus...

D’une part, certain-e-s jeunes ont demandé une règlementation plus souple des dates de péremption afin de réduire le gaspillage alimentaire. Nadine Masshardt, conseillère nationale PS, s’est saisie de la question et a déposé un postulat. D’autre part, quatre jeunes Romand-e-s ont demandé une réglementation plus stricte des emballages plastiques pour les commerçant-e-s de détail : « Évidemment, les consommateurs doivent faire attention à ce qu’ils/elles achètent. Il serait toutefois beaucoup plus facile que les grands distributeurs prennent quelques dispositions. » La conseillère nationale verte Irène Kälin a trouvé l’idée intéressante et a déposé une interpellation à la politique nationale.

Les idées et revendications récoltées dans le cadre de « Change la Suisse ! » sont diverses et variées. Elles s’étendent des baisses d’impôts pour les plus de 65 ans à l’ouverture du service militaire aux personnes avec une santé fragile en passant par la promotion du système de formation dual. Vous trouverez ici tous les souhaits engage.ch récoltés.

Les "vieux et vieilles Suisses" n'auront-ils et elles bientôt plus le droit de vote et les contraceptifs seront-ils gratuits?

« Change la Suisse ! » 22.03.2019

La campagne « Change la Suisse ! » de la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes FSPJ se termine ce dimanche 24 mars. De nombreuses idées ont déjà été publiées sur la plate-forme en ligne www.engage.ch par des jeunes de toute la Suisse. Tous les moins de 26 ans ont encore l'occasion tout au long du week-end de contribuer à l'avenir de la Suisse et de poster leurs idées.

plus...

La campagne est soutenue par de nombreux-ses ambassadeur-trice-s engagé-e-s qui ont appelé à la participation : de jeunes influenceurs aux enseignant-e-s engagé-e-s, en passant par nos partenaires de projet, les 16 plus jeunes conseillers et conseillères nationaux et d'État. Même le conseiller fédéral Alain Berset a demandé que les idées soient publiées sur www.engage.ch . Il a écrit sur FB qu’ engage.ch est "un projet très sympathique encourageant la participation politique des jeunes". 240 jeunes ont déjà répondu à l'appel pour faire part de leurs souhaits aux plus jeunes membres du Conseil national et du Conseil des Etats et changer ainsi la Suisse. Les jeunes femmes sont en tête avec près de 55 % des idées tandis que 45 % des idées ont été soumises par des jeunes hommes.

Aperçu des différentes idées

Conformément aux démonstrations climatiques actuelles, une grande partiedes idées portent sur des questions environnementales. Par exemple, les jeunes aimeraient voir moins d'emballages pour réduire les déchets, des billets de transport public moins chers pour réduire la congestion routière et la promotion des énergies alternatives.

Comme chaque année, la légalisation du cannabis est aussi demandée en 2019. Valerio, un jeune Grison, a habilement emballé sa demande. Il présente la "solution au problème de l'AVS". En légalisant les produits à base de cannabis, il veut sécuriser les cotisations AVS en prélevant une taxe sur les produits. Il n'a pas adressé son idée à un parti en particulier parce qu'il est d'avis que "l'avenir de l'AVS nous concerne tous et qu'il s'agit d'une question multipartite".

Parmi les nombreuses idées, il y a aussi un certain nombre de souhaits qui adresse le système politique suisse. Par exemple, les jeunes aimeraient voir la divulgation du financement des partis et des ressources financières égales pour tous les partis. Une jeune femme bernoise souhaite que les Suisses de plus de 70 ans soient privé-e-s de leur droit de vote afin qu'ils et elles ne déterminent pas l'avenir des jeunes. Le jeune saint-gallois Tim espère que le système de milice suisse sera renforcé par un service civique pour tous. "A l'avenir, on pourrait compléter ses journées de service dans d'autres domaines que le service militaire et civil. Dans les institutions telles que les pompiers, les communautés ou les bureaux politiques, il y a une pénurie croissante de personnel. Et si tu pouvais y faire tes mardis ?"

Les jeunes femmes, qui sont plus fortement représentées en pourcentage, ont également affiché de nombreuses idées sur des questions sociales et de santé. En plus de l’égalité salariale et d'articles de toilette moins chers, elles aimeraient aussi que la pilule contraceptive soit couverte par l'assurance maladie, car de nombreuses jeunes femmes n'ont pas les moyens de se la procurer.

Que se passe-t-il ensuite avec "Change la Suisse !"

Jamais auparavant il n'a été aussi facile pour les jeunes Suisses de s'engager politiquement. Tous les jeunes et les jeunes adultes ainsi que les classes scolaires peuvent faire part de leurs souhaits et de leurs idées pour l'avenir de la Suisse à www.engage.ch jusqu'à minuit le dimanche 24 mars. Les 16 plus jeunes membres du Conseil national et du Conseil des Etats sélectionneront ensuite chacun-e une demande et l'introduiront dans la politique nationale. Le 17 juin 2019, les jeunes dont les souhaits ont été retenues rencontreront les 16 politicien-ne-s lors de la session d'été au Palais fédéral et discuteront de leurs idées proposées lors de la campagne "Change la Suisse ! » La rencontre sera suivie d'une conférence de presse et d'une présentation des souhaits.

Les jeunes dont les souhaits ne sont pas retenu-e-s auront également l'occasion d'approfondir leurs idées. Le 16 mai 2019, la FSPJ organisera un événement avec des invité-e-s de la science, de la politique et du lobbying. Ils et elles donneront aux jeunes des conseils et des astuces et les aideront à mettre leurs idées en pratique.


Contact

Melanie Eberhard, Responsable du projet engage.ch, melanie.eberhard@dsj.ch

Idées

Informations

Postes vacants