Étude : Jeunes, participation politique et numérisation

Il n’existe pratiquement aucune étude sur la participation numérique des jeunes et des jeunes adultes en Suisse. Or, la numérisation est arrivée depuis longtemps dans la démocratie suisse – et elle s’est déjà pleinement imposée à la jeune génération. Afin de garantir que les plateformes de participation numérique répondent aux besoins d’un large groupe d’utilisateurs, quel que soit leur milieu socio-économique, il est essentiel de déterminer le profil socio-économique des utilisateurs existants et leurs besoins. C’est la seule façon de montrer comment les plateformes de participation numérique peuvent être conçues de manière inclusive et efficace. L’étude prévue apporte donc non seulement une contribution importante à la numérisation de la démocratie suisse, mais elle est également importante pour la recherche internationale. En raison du petit nombre d'études sur ce sujet, les résultats à ce jour n’ont pas encore été consolidés. Il est donc très intéressant que le sujet soit examiné dans différents contextes.

Situation

  • La plateforme engage.ch constitue le point de départ de la collecte de données. La plateforme est issue de l’étude Scoop it 2.0 (Cajacob 2014) menée en collaboration avec la Fachhochschule Graubünden de Choire.
  • Depuis l’été 2015, engage.ch permet aux jeunes et aux jeunes adultes de soumettre leurs propres idées et souhaits de manière simple et numérique. L’équipe d’engage.ch établit ensuite un lien avec les décideurs-ses politiques à tous les niveaux afin d'aider les jeunes et les jeunes adultes à mettre en œuvre leurs souhaits. Depuis 2015, plus de 2'500 souhaits et idées ont été soumis sur la plateforme.
  • Cela a permis à l’équipe de engage.ch d’acquérir une précieuse expérience en matière de participation numérique des jeunes et des jeunes adultes. Ces dernières années, engage.ch a également recueilli régulièrement des données sur les utilisateurs et a occasionnellement mené des enquêtes auprès d'eux. Toutefois, jusqu’à présent, il n’y a pas eu de collecte systématique ni d’évaluation scientifique de ces données, qui permettraient d’obtenir des informations fiables sur les profils sociodémographiques et les besoins des utilisateurs-trices.

Buts

  • Déterminer qui participe de façon numérique (sociodémographie : âge, sexe, niveau d’éducation et de migration, ville/pays, région linguistique).
  • Déterminer quelles sont les demandes et les attentes des jeunes et des jeunes adultes à l’égard des plateformes de participation numérique.
  • Donner des pistes pour rendre les plateformes de participation numérique plus accessibles et faire ainsi en sorte qu’elles s’adressent au plus grand nombre possible de groupes d’utilisateurs.

Partenaires et soutien

  • Le projet est réalisé en coopération avec la Haute école spécialisée des Grisons (FHGR). Pour le développement de la plate-forme en ligne, il est fait appel à l’agence Web Liip AG. Les données sont collectées en coopération avec une vingtaine de communes, et des expert-e-s des domaines du travail de jeunesses et des technologies civiques accompagnent également le projet de recherche.
  • Cette étude s’inscrit dans la mise au concours de TA-Swiss sur la démocratie digitale.

Personne de contact

Ira Differding

E-Mail

Actuel

Projet de recherche sur la participation politique numérique des adolescents et des jeunes adultes en Suisse : En 2020, les domaines Fondements de la participation politique (FPP) et engage.ch de la FSPJ préparent une étude conjointe sur la participation numérique des adolescent-e-s et des jeunes adultes en Suisse pour le compte de TA-Swiss.