L'engagement des jeunes dans des organisations politiques

En collaboration avec l’Université de Berne, la FSPJ a abordé la question de savoir pourquoi les jeunes et les jeunes adultes décident de s’engager ou non dans un engagement bénévole dans le domaine politique. Pour répondre à cette question, un questionnaire (pour une vue d’ensemble) et des discussions de groupes (pour aller dans les détails) ont été élaborés.

Contexte

Selon l’Enquête suisse sur la population active, les activités bénévoles dans des organisations politiques ont fortement diminué au cours des 20 dernières années. Ce développement est inquiétant puisque l’engagement politique bénévole est justement indissociable au fonctionnement durable d’une démocratie. Des études antérieures ont toutefois montré que la jeune génération est tout à fait prête à s’engager de façon bénévole (en politique). Les raisons expliquant pourquoi ces jeunes décident malgré tout de ne pas s’engager bénévolement en politique n’ont pas encore été étudiées. Il en va de même pour les raisons poussant les jeunes à s’engager en politique de façon bénévole. Le présent projet de recherche vise à combler ces lacunes.

Objectifs

  • L’étude vise à montrer les raisons pour lesquelles les jeunes et les jeunes adultes s’engagent ou non dans le domaine politique de façon bénévole.
  • L’accent est également mis sur les méthodes existantes qui pourraient faire augmenter la volonté de s’engager.

Méthode

La question de recherche suivante est au cœur de ce projet : pourquoi les jeunes et les jeunes adultes décident-ils de s’engager ou non bénévolement en politique ? Après avoir identifié les raisons et dans un deuxième temps, les mesures possibles pour renforcer l’engagement bénévole dans le domaine politique seront élaborées. Les résultats de l’étude devraient indiquer comment les différents acteurs peuvent rendre la future promotion de la relève en politique plus efficace. Ainsi, l’engagement bénévole en politique peut être encouragé, ce qui mène à un renforcement durable de la cohésion politique et sociale en Suisse.

La question de recherche a été traitée en utilisant un Mixed Methods Design. Cela signifie que des méthodes quantitatives et qualitatives ont été utilisées. Tout d’abord, la question a été abordée à l’aide d’une évaluation quantitative d’un ensemble de données sur l’engagement politique des jeunes et des jeunes adultes. Ces données ont été obtenues en collaboration avec la Haute école spécialisée des Grisons. Cette évaluation a permis de tirer les premières conclusions sur les facteurs motivants et les barrières liés à la poursuite d’une activité bénévole. De plus, des jeunes et jeunes adultes déjà engagé-e-s bénévolement ont pu être identifiés et pourraient s’imaginer poursuivre un engagement bénévole en politique. Des discussions de groupe ont été menées avec ces personnes, permettant une analyse approfondie des motivations et des barrières. L'étude a porté sur la tranche d'âge des 14 à 25 ans.

Actualités

En décembre 2021, la brochure sur l’étude a été publiée. Elle peut être trouvée sous publications (seulement en allemand). Le projet est terminé et la FSPJ remercie tou-te-s les partenaires et les personnes impliquées.

Partenaire du projet

Soutenu par

Personne de contact

Nadia Qadire

E-Mail