Monitoring politique 2019

Les jeunes trouvent de la pertinence et un ancrage identitaire dans la question climatique. L’impact sur l’engagement politique est en partie visible.

Le nouveau Monitoring politique easyvote a révélé que les grèves du climat constituent non seulement un engagement politique qui se manifeste auprès de la jeunesse et se propage à l’ensemble de la société, mais conduisent également à une politisation accrue de la jeunesse. Bien que la question du climat ait stimulé la relation entre la jeunesse et la politique au cours de l’année dernière, l’intérêt pour tous les autres thèmes stagne, voire décline.

Résumé de l'étude

Analyse des besoins d'un Parlement des Jeunes national

Mars 2016

Au niveau local et cantonal, la FSPJ travaille depuis des années à soutenir les Parlements des Jeunes, qu’ils soient déjà existants ou en voie de création. Elle a acquis beaucoup d’expérience dans la participation politique des jeunes orientée vers la pratique. Pour ces raisons, la question d’un Parlement des Jeunes national se pose à la FSPJ depuis longtemps.

À travers une analyse des besoins d’un Parlement des Jeunes national, la FSPJ peut pour la première fois établir des bases grâce auxquelles les différents acteurs concernés pourront se prononcer sérieusement et de manière approfondie sur la question d’un Parlement des Jeunes national.

Commander l'analyse des besoins  

Scoop-it 2.0 : Deux tiers des jeunes sont engagés politiquement

Juin 2014

La politique nationale et internationale est celle qui intéresse le plus les jeunes. Les discussions sur le sujet ont lieu principalement sur WhatsApp, sur les réseaux sociaux et dans le cercle familial. Les jeunes encore mineurs sont pour l’abaissement de l’âge du droit de vote et souhaiteraient avant tout bénéficier de plus d’offres et d’espaces pour leurs propres activités. Selon l’étude «Scoop-it 2.0», ce sont au total deux tiers des jeunes qui sont engagés politiquement. 

Étude

Etude de planification de l’intérêt politique et de la participation des jeunes

La Fédération Suisse des Parlements des Jeunes (FSPJ) s’est fixé comme objectif de relever le taux de participation des jeunes citoyen-ne-s. L’étude menée par le gfs.bern a pour but d’aider la FSPJ à planifier de manière efficace la campagne easyvote. La base de cette étude repose sur un sondage effectué en septembre et octobre 2014 auprès de 1309 écoliers/ères issus de dix cantons sélectionnés. L’échantillonnage est fait par cluster: dans les dix cantons, des écoles ont été choisies de façon aléatoire, puis, dans un deuxième temps, des classes, lesquelles ont été interrogées par sous-groupes et de manière complète. L’échantillonnage a été établi de façon à ce que les témoignages soient représentatifs pour toute la Suisse.

Télécharger